CPHA Canvax
CPHA Canvax

Alberta Health

Titre du projet : Aider les fournisseurs de soins de santé à remédier à la baisse de la couverture vaccinale des enfants âgés de 12 à 18 mois : Un essai pilote de rappels par messages texte et d’identification des enfants à risque élevé.
Bénéficiaire du financement : Ministère de la Santé et du Mieux-être de l’Alberta
Personne-ressource du projet : Celine O’Brien – Directrice, Contrôle des opérations d’immunisation et des maladies transmissibles (celine.obrien@gov.ab.ca)
Période du projet : Du 5 juin 2018 au 31 mars 2021


À propos du projet

Ce projet pilote mettra à l’essai un rappel par message texte au moment du rendez-vous de vaccination de 18 mois d’un enfant. L’intervention sera mise en œuvre dans deux communautés : Edmonton-Northgate (desservant une clientèle diversifiée sur le plan ethnique, ce qui permet de tester l’efficacité des textes dans la langue de choix du client) et Lethbridge (situé dans une zone de faible couverture en raison des communautés non immunisées environnantes). Des messages texte seront envoyés aux parents dans une possibilité de 10 langues et comprendront des informations sur l’importance de la vaccination en général et sur le vaccin à administrer.

Objectifs 

Évaluer la faisabilité de l’utilisation de messages texte pour envoyer des messages clés sur la vaccination et rappeler aux parents la vaccination de 18 mois de leurs enfants.

Outcomes

  • Court terme : mettre au point et essayer la faisabilité d’un système qui facilite et diminue la charge de travail des fournisseurs de soins de santé pour l’envoi de rappels de rendez-vous de vaccination et de messages clés; améliorer la commodité pour les parents de se souvenir des rendez-vous de vaccination et la connaissance des vaccins administrés; diminuer les rendez-vous manqués et augmenter la couverture vaccinale de 18 mois dans les sites d’intervention.
  • Moyen terme :  orienter la prise de décision par le ministère et les partenaires de L’Alberta Health Services pour déterminer s’il est possible de mettre en œuvre l’outil de messages texte pour la population.
  • Long terme : en assurant une mesure et une évaluation adéquates pendant la mise à l’échelle provinciale, ce projet sera en mesure de fournir des données valides sur l’efficacité afin que d’autres provinces et territoires puissent déterminer s’il faut adopter ou adapter cet outil. De plus, l’Alberta (et d’autres provinces et territoires) peut explorer les avantages de cette approche pour d’autres immunisations, comme les vaccins préscolaires et les vaccins antigrippaux.

La question ou le défi que le projet traite

C’est un phénomène bien connu que le taux de vaccination des nourrissons présente une baisse précipitée au moment de l’administration des doses du vaccin de 18 mois. Cette tendance a été observée par les organismes de santé publique et les chercheurs de toute l’Amérique du Nord, y compris l’Alberta, où la couverture pour les vaccins de 18 mois est systématiquement de 10 à 15 % inférieure à celle administrée à 12 mois. Cette baisse est souvent l’écart entre atteindre ou se rapprocher de l’immunité collective pour une maladie évitable par la vaccination et avoir une couverture suffisamment faible pour exposer la population à un risque d’éclosion de maladie. On sait aussi que les fournisseurs de soins de santé consacrent beaucoup de temps et d’énergie au suivi pour rappeler les enfants qui n’ont pas reçu leur vaccin de 18 mois. Il y a des preuves, y compris des travaux antérieurs du ministère de la Santé et du Mieux-être de l’Alberta, qui suggèrent que l’oubli par les parents du rendez-vous de 18 mois contribue à ce problème. Cela n’est pas surprenant, étant donné l’écart de six mois entre les rendez-vous d’immunisation de 12 et 18 mois et le fait que les mères au Canada retournent souvent au travail lorsque l’enfant a 12 mois. Cependant, il y a eu peu d’essais d’interventions possibles pour aider les fournisseurs de soins de santé à régler ce problème important et pour aider les familles qui sont les plus à risque et qui ont donc le plus besoin d’une intervention à mieux comprendre. Les rappels par messages texte constituent l’une des interventions visant à remédier à l’oubli qui s’est révélée prometteuse dans d’autres contextes. Cette approche a été utilisée pour d’autres populations et vaccins, mais elle n’a jamais été utilisée en Alberta ni pour cibler spécifiquement l’utilisation d’un vaccin à 18 mois.

À propos du ministère de la Santé et du Mieux-être de l’Alberta

En Alberta, le ministère de la Santé et du Mieux-être assure le leadership en matière de contrôle et de prévention des maladies, d’élaboration de stratégies de mieux-être et de surveillance de la santé. Le ministère de la Santé et du Mieux-être de l’Alberta est chargé d’élaborer des politiques et des lignes directrices de haut niveau pour le programme provincial d’immunisation. Il fournit un soutien budgétaire aux programmes d’immunisation en achetant tous les vaccins utilisés dans le cadre du programme d’immunisation financé par l’État. Les vaccins pour enfants (et autres) sont fournis gratuitement à l’Alberta Health Services afin d’être administrés aux Albertains, conformément aux politiques énoncées dans la politique d’immunisation de l’Alberta. Le ministère de la Santé de et du Mieux-être de l’Alberta a également élaboré une stratégie décennale d’immunisation (2007 à 2017) qui fournit un guide commun et collectif pour rationaliser les efforts et faciliter la collaboration, y compris l’engagement des Albertains et la stimulation de la demande d’immunisation. 

 

Dernière révision 16 octobre 2018