CPHA Canvax
CPHA Canvax

Association canadienne des sages-femmes

Titre du projet : Les sages-femmes et la vaccination : prodiguer des soins fondés sur des données probantes
Bénéficiaire du financement : Association canadienne des sages-femmes
Personne-ressource : Tonia Occhionero, directrice générale (tocchionero@canadianmidwives.org)
Période du projet : du 18 avril 2019 au 31 mars 2020


À propos du projet

Ce projet mené par l’Association canadienne des sages-femmes (ACSF) élaborera des ressources et diffusera des renseignements fondés sur des données probantes concernant les vaccins, et ce, aux fins d’informer les sages-femmes et leurs clients. Par le biais de consultations avec les membres de l’ACSF et d’experts clés, l’ACSF mettra au point les produits suivants concernant la vaccination pendant la grossesse et la petite enfance : un énoncé de position; une ébauche de lignes directrices sur la pratique clinique; ainsi que des ressources documentaires destinées aux sages-femmes et à leur clientèle. Pour s’assurer que ces ressources sont pertinentes et répondent aux besoins des sages-femmes, ce projet réalisera un sondage ainsi qu’une recherche par groupes de discussion auprès des sages-femmes et des clientes de sages-femmes, afin de connaître leurs préoccupations et leurs besoins en matière de vaccins. Dans le sens même des appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation du Canada, ce projet répondra également aux besoins particuliers des peuples autochtones et des sages-femmes qui travaillent auprès de ces communautés.

Buts

Les objectifs de ce projet visent à : mieux comprendre les besoins et les difficultés des sages-femmes en ce qui concerne les informations et les connaissances relatives aux vaccins (pour leur usage et le communiquer avec les clients); saisir les besoins des clients en matière de vaccins; améliorer les connaissances des sages-femmes sur les vaccins; accroître la capacité des sages-femmes à entamer des discussions avec leurs clients, notamment les clients autochtones, et à répondre à leurs questions concernant les vaccins; et concevoir des documents adaptés et pertinents sur les vaccins qui sont accessibles à la clientèle des sages-femmes.

Objectifs

  1. Accroître la capacité des sages-femmes à fournir à leurs clients des renseignements et un soutien en ce qui a trait aux vaccins; et,

  2. Augmenter la demande de vaccination chez les clients des sages-femmes.

Résultats

  • Court terme :
    • Conception de guides de pratique clinique* portant sur la vaccination au cours de la grossesse.

    • Élaboration d’un énoncé de position portant sur la vaccination au cours de la grossesse.

    • Préparation de ressources imprimées et électroniques qui sont accessibles, pertinentes, et fondées sur des données probantes, qui portent sur la vaccination et qui sont destinées aux sages-femmes et leurs clients.

    • Organisation d’un atelier en personne et d’un webinaire interactif abordant les conversations difficiles avec les clients, quand vient le temps de parler de vaccins.

  • Moyen terme :
    • Accroissement de la connaissance des besoins des sages-femmes en matière d’information sur les vaccins, grâce au leadership professionnel des sages-femmes.

    • Capacité accrue des sages-femmes de fournir aux clients des renseignements exacts, respectueux et fondés sur des données probantes pour aider les clients à prendre des décisions éclairées en matière de vaccins.

    • Renforcement de la capacité des sages-femmes à fournir aux clients autochtones un soutien respectueux des valeurs culturelles dans le cadre de la communication de renseignements relatifs aux vaccins.

    • Augmentation de la capacité des sages-femmes pour entamer des discussions avec les clients hésitants face à la vaccination.

    • Ressources adaptées de haute qualité concernant les vaccins pour tous les clients de sages-femmes.

  • Long terme :
    • Aptitudes accrues des professionnels de la santé à vacciner leurs clients.

    • Augmentation de la demande de vaccination chez les clients de sages-femmes.

*Remarque : en raison de la courte durée de la période de financement, il a été convenu que la version définitive des guides de pratique clinique serait achevée au cours de la période suivant le financement.

Le problème auquel s’attaque le projet

Les recherches suggèrent que les sages-femmes sont plus susceptibles de rencontrer des clients réticents face à la vaccination que d’autres professionnels de la santé; par contre, en raison du lien entre les sages-femmes et le mouvement rattaché à la naissance naturelle et aux soins de santé alternatifs, les sages-femmes pourraient bénéficier d’un niveau de confiance plus élevé de la part de clients méfiants à l’égard des autres professionnels de la santé. Notamment, ces éléments font en sorte que les sages-femmes (qui sont en fait des professionnelles de la santé réglementées au Canada) sont bien placées pour rejoindre les clients qui hésitent à faire vacciner, lesquels ne voient peut-être aucun autre professionnel de la santé ou se sentent moins en mesure de faire part de leurs préoccupations face aux vaccins avec d’autres professionnels.


À propos de l’Association canadienne des sages-femmes

Le mandat de l’Association canadienne des sages-femmes (ACSF), qui représente également le Conseil national autochtone des sages-femmes (NACM), consiste à fournir un leadership et un soutien à la profession, laquelle est autoréglementée et financée par l’État, en plus de jouer un rôle essentiel dans le système de soins primaires à la mère et au nouveau-né, et ce, partout au Canada. L’ACSF favorise le développement de la profession dans l’intérêt de la population et soumet la perspective de la pratique des sages-femmes au programme national des politiques de santé. L’ACSF crée et fait également la promotion des ressources en vue de soutenir les accouchements normaux et le modèle de soins des sages-femmes. L’ACSF soutient les sages-femmes du pays avec l’information et les ressources dont elles ont besoin pour guider leurs clientes dans la prise de décisions éclairées et fondées sur des preuves. L’ACSF soutient le NACM en tant que porte-parole de la profession de sage-femme autochtone au Canada, et reconnait l’expertise de NACM dans son travail auprès des sages-femmes et des communautés autochtones, afin d’assurer la prestation de soins sécuritaires sur le plan culturel aux familles autochtones des régions rurales et urbaines.

 

Dernière révision 7 octobre 2019