CPHA Canvax
CPHA Canvax

Association pour la santé publique de la Colombie-Britannique

Titre du projet : Kids Boost Immunity (KBI)
Bénéficiaire du financement : Association pour la santé publique de la Colombie-Britannique
Personne-ressource du projet : Ian Roe – Stratège en matière de contenu (ian.roe@bccdc.ca)
Période du projet : Du 8 février 2018 au 31 mars 2020


À propos du projet

Ce projet met au point Kids Boost Immunity (KBI), une plateforme d’apprentissage en ligne en milieu scolaire qui vise à sensibiliser les élèves à l’importance des vaccins en modifiant les connaissances, les attitudes et les croyances. À l’aide d’une série de jeux-questionnaires, de vidéos et d’articles en ligne, un élève un don de vaccin à l’appui de l’UNICEF Canada pour chaque question liée à l’immunisation à laquelle il a répondu correctement. Le KBI tire parti de l’apprentissage des sciences et des études sociales ainsi que des affinités altruistes en créant une récompense tangible pour les enfants afin de les aider tout en rendant l’apprentissage de la vaccination amusant et gratifiant. 

Le KBI vise les enfants canadiens d’âge scolaire de la 5e à la 9e année (9 à 14 ans) dans les cours de sciences et d’études sociales, et ciblera les écoles dont le taux de vaccination est inférieur à la moyenne provinciale. Au cours d’une période de trois ans, l’objectif du KBI est de mettre en œuvre le programme dans 1 500 écoles à travers le pays.  

But

L’objectif principal de Kids Boost Immunity est d’accroître la compréhension de l’importance de la vaccination en améliorant les connaissances, les attitudes et les croyances relativement à cette question. Pour ce faire, on ciblera les écoles dont les taux d’immunisation sont insuffisants et on harmonisera le contenu de KBI sur les programmes de sciences et d’études sociales dans les classes canadiennes de la 5e à la 9e année. Grâce à la promotion de la vaccination chez les enfants d’âge scolaire avec le KBI, nous croyons que pouvoir établir les bonnes conditions pour avoir un effet positif sur les taux de vaccination dans les écoles et au sein de la population en général.

Objectifs

  • Développer et maintenir la plateforme KBI
  • Créer un contenu à afficher sur le site KBI qui est adapté à l’âge et aux matières enseignées dans les programmes scolaires
  • Créer du matériel de soutien pour les enseignants
  • Recruter des écoles pour qu’elles participent à la plateforme
  • Promouvoir KBI par l’entremise des réseaux de santé publique, des ministères de l’Éducation et des administrateurs scolaires des Premières Nations
  • Défi KBI en classe – mettre sur pied un concours conçu pour encourager les écoles à se faire concurrence

Résultats

  • Amélioration de la littératie en matière de santé relativement à la vaccination chez les élèves canadiens âgés de 9 à 14 ans.  
  • Fournir de nouvelles données probantes à l’appui de l’utilisation en santé publique des interventions en ligne pour les vaccins et d’autres questions importantes de promotion de la santé chez les enfants d’âge scolaire.
  • Donner aux élèves les connaissances nécessaires pour prendre des décisions plus éclairées au sujet de la vaccination (maintenant et/ou à l’avenir) et pour éduquer les autres (pairs, parents) sur les raisons pour lesquelles la vaccination est importante.

La question ou le défi que le projet aborde

Kids Boost Immunity est conçu pour être un programme scolaire qui vise principalement à accroître la littératie des élèves sur l’importance des vaccins en modifiant les connaissances, les attitudes et les croyances. Des changements positifs dans les connaissances, les attitudes et les croyances sont un précurseur d’un changement de comportement qui se manifestera par une augmentation des taux de vaccination pour les vaccins d’âge scolaire. À l’heure actuelle, de nombreux vaccins administrés aux écoliers, comme le vaccin contre le VPH, sont bien en deçà des objectifs provinciaux et nationaux. Cela donne l’occasion de démontrer un plus grand changement dans les taux de vaccination. L’hypothèse de ce projet repose sur la prémisse que la promotion de la bonne intervention (une activité éducative amusante qui engage les enfants) au bon moment (juste avant que les enfants soient vaccinés ou dans le cadre de leur programme d’études scientifiques ou sociales), et au bon endroit (une école), peut avoir un effet positif sur les connaissances, les attitudes, les croyances et les comportements (c.-à-d. les taux) en ce qui concerne la vaccination dans les écoles au Canada. 

Les objectifs et les activités du projet proposé s’alignent sur la recherche indiquant que l’hésitation à se faire vacciner peut être réduite par des approches amusantes et interactives de santé publique dès le début de la vie et que l’utilisation des technologies numériques peut fournir un moyen de transmettre ces messages aux enfants d’une manière qui complète les programmes scolaires existants. Bien qu’il n’existe pas de précédent pour une plateforme telle que KBI, elle est basée sur une plateforme d’éducation aux vaccins pour adultes déjà établie et couronnée de succès, appelée I Boost Immunity, qui a déjà acquis une notoriété nationale et internationale.  

Leçons apprises 

Jusqu’à présent, la plus grande leçon tirée des phases pilote et d’essai de KBI a trait à la façon de motiver les élèves à utiliser le contenu du site. Plus précisément, la motivation la plus importante pour l’apprentissage est la capacité du site à puiser dans le sens de l’altruisme de l’élève en fournissant un mécanisme de « citoyenneté mondiale » grâce à la capacité de gagner des vaccins pour d’autres enfants du monde entier par l’intermédiaire de l’UNICEF. D’autres motivations principales pour l’apprentissage ont à voir avec les mécanismes de jeu intégrés dans la plateforme qui incluent la possibilité de faire des tests en ligne et de rivaliser avec d’autres étudiants, classes et écoles.  

La leçon la plus importante tirée de l’élaboration du contenu éducatif de KBI est qu’idéalement, son matériel devrait être harmonisé le plus près possible avec les programmes d’études provinciaux et territoriaux existants. Autrement, les enseignants ont dit aux administrateurs que KBI sera perçue comme une nouveauté et ne gagnera jamais un véritable entrain dans la salle de classe. À cette fin, il a fallu 18 mois pour élaborer plus de 30 leçons pour le personnel enseignant qui correspondent aux résultats d’apprentissage des élèves de la 5e à la 9e année au Canada. Cela a donné lieu à la création de documents provinciaux et territoriaux de KBI conçus pour lier les résultats d’apprentissage et les attentes des programmes d’études existants à des leçons spécifiques sur le programme Kids Boost Immunity.      

À propos de la Public Health Association of British Columbia 


Kids Boost Immunity est financée par le ministère de la Santé de la Colombie-Britannique et l’Agence de santé publique du Canada. La PHABC administre le programme et coordonne le site par l’entremise du BC Centre for Disease Control. La PHABC est affiliée à l’Association canadienne de santé publique et travaille en étroite collaboration avec des partenaires régionaux, nationaux et internationaux afin de faire progresser l’élaboration et la mise en œuvre de politiques publiques favorables à la santé et de faciliter la recherche à l’appui de la santé publique. Ses liens nationaux permettent à la PHABC de participer au dialogue et à l’action sur des questions d’intérêt à travers le Canada.

 

Dernière révision 9 octobre 2019