CPHA Canvax
CPHA Canvax

CANVax en bref, ce sont de courts articles fondés sur les preuves publiées pour informer, intéresser et inspirer les lecteurs en attirant leur attention sur des questions d’immunisation actuelles et émergentes et en décrivant des initiatives et des activités de tout le Canada qui visent à améliorer l’acceptation et l’adoption des vaccins.

Les collaborations au CANVax en bref se font sur invitation. Avant d’être publiés, les articles sont examinés par l’équipe du CANVax et, à l’occasion, par des spécialistes invités. Si vous avez des questions au sujet du CANVax en bref, communiquez avec nous.

 

Rôle du personnel soignant

6 août 2019

Comment favoriser la resilience de la vaccination a l'ere de l'information numerique

Noni MacDonald - Professeure de pédiatrie (maladies infectieuses)

La decision d'accepter un vaccin est influencee par de nombreux facteurs qui peuvent varier dans le temps et selon le lieu, le vaccin et le contexte. Au Canada comme dans d'autres pays, l'avalanche d'informations en ligne sur la vaccination a une enorme incidence sur l'adoption des vaccins. Au debut de l'ere numerique, les donnees de sante publique en ligne se resumaient a des documents statiques << pour consultation seulement >>. Avec le Web 2.0, les informations en ligne ont evolue en communications multidirectionnelles generees par les utilisateurs et caracterisees par la participation, la collaboration et l'ouverture. Le Web 2.0 et les medias sociaux sont devenus la principale plateforme moderne de l'apprentissage autonome - une demarche ascendante en non descendante, qui part des utilisateurs et non des approches descendantes employees par les experts.


2 janvier 2019

Que peuvent les professionnels de la sante contre les fausses nouvelles et les attaques des militants antivaccins?

Noni MacDonald - Professeure de pédiatrie (maladies infectieuses)

Le public n'a jamais ete aussi bombarde d'informations, et il n'a jamais ete aussi difficile de departager le vrai du faux. La desinformation est contagieuse; les fausses nouvelles vont plus vite et plus loin que les vraies. Les negationnistes scientifiques, dont les vaccino-sceptiques font partie, ont aujourd'hui une tribune bien ancree et tres efficace - le Web - pour ecouler leur camelote pseudoscientifique. Nous qui comprenons la rigueur scientifique et qui connaissons les preuves des bienfaits de la vaccination pour la sante et le bien-etre sommes souvent ebahis par les faussetes qui se repandent - et qui sont a vrai dire trop souvent acceptees et mises en pratique par les personnes du public. Aux Etats-Unis par exemple, les variations nationales dans l'adoption du vaccin contre le VPH s'expliquent mieux par l'exposition aux gazouillis au sujet du VPH que par les donnees sur les classes socioeconomiques.